Rechercher dans ce blog

jeudi 11 septembre 2014

La Chine poste 12 000 hommes à la frontière russe

pla1-642x330

Selon un rapport publié dans les médias russes, au moins 12 000 soldats chinois lourdement armés ont été placés à la frontière russe, tandis que la tension dans la région continue à monter.


Le rapport cite le Service de sécurité fédérale des frontières (FSB), qui affirme que Pékin a commencé à envoyer des troupes à la frontière le 6 septembre, avec notamment 12 000 à 15 000 soldats qui ont effectué le déplacement accompagnés d’artillerie lourde.
Selon un rapport provenant d’un responsable de la frontière russe, les raisons de ce mouvement de troupes concentrées à la frontière sont encore inconnues, mais« cela sent mauvais ».
La question qui se pose est de savoir si les mouvements de troupes chinois sont liés aux exercices nucléaires russes à grande échelle programmés à la frontière chinoise à la fin de ce mois de septembre.
La Russie et la Chine ont entretenu des liens de plus en plus chaleureux lors des derniers mois. Notamment, les deux super-puissances ont récemment signé un accord de 400 milliards de dollars de livraison de gaz par Gazprom de la Russie à la Chine, le plus grand accord de vente de gaz naturel signé par Moscou depuis la chute de l’U.R.S.S. Les travaux concernant la construction d’un pipeline ont commencé la semaine dernière.
Les tensions entre la Russie et l’OTAN sont montées d’un ton la semaine dernière lorsque le général Yury Yakubov, haut responsable du ministère russe de la Défense, a déclaré qu’une partie de la révision de la doctrine militaire russe consisterait à considérer les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN comme une menace ennemie contre laquelle des frappes nucléaires préventives pourraient être lancées.
La semaine dernière, l’OTAN a approuvé un plan de « réponse armée rapide » de 3 500 hommes qui seraient en poste dans des bases en Pologne, en Roumanie et dans les États de la mer Baltique, ce qui constitue un nouveau pas vers une escalade hostile envers Moscou.
Traduit d’après l’article d’Infowars par Fabio Coelho pour Croah.fr

Source trouver:

1 commentaire:

  1. Il me semble que cette info provident d'un site pro-ukrainien:
    https://translate.google.se/translate?sl=ru&tl=en&js=y&prev=_t&hl=sv&ie=UTF-8&u=http://uainfo.org/blognews/391146-kitay-styagivaet-svoi-voyska-k-granice-s-rossiey.html&edit-text=

    RépondreSupprimer