Rechercher dans ce blog

lundi 4 juin 2018

En France le glyphosate va continuer.

 

Cette semaine, Plusieurs amendements cherchant à intégrer dans la loi agriculture et alimentation la sortie du glyphosate d’ici 2021, ont été rejetés par les députés, dans la nuit de lundi à mardi 29 mai. Conséquence, cet herbicide reconnu comme cancérigène probable va donc continuer à polluer l'environnement et empoisonner à petit feux les agriculteurs français.




  




Si certains croyaient encore que le gouvernement est là pour protéger la santé des français, qu'ils redescendent sur terre. Leur but est de protéger les intérêts des industriels avant tout. C'est exactement pareil pour l'industrie pharmaceutique.

A noter que le lobbying concernant les pesticides est très fort en Europe comme aux Etats-Unis. Ce dernier pays a d'ailleurs récemment publié une étude pour tenter de blanchir le glyphosate. Il est vrai qu'avec un peu de bonne volonté, on peut faire dire ce qu'on veut aux études scientifiques. 

Celle-ci a été financée par l'institut américain du cancer et l'Institut national des sciences de la santé environnementale, en collaboration avec l'Agence de protection de l'environnement (EPA) des Etats-Unis et l'Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH). Autant dire que question indépendance, on peut faire mieux.


Source trouver:
Fawkes

jeudi 10 mai 2018

Plus de 3000 ruches dévastées en Dordogne

Résultat de recherche d'images pour "abeille"


700 ruches ont été détruites le mois dernier, aujourd'hui on en dénombre plus de 3000 en Dordogne. Clairement dénoncés, les nouveaux pesticides. L'Union Européenne en a partiellement interdit 3, loin d'être suffisant pour éviter une véritable catastrophe naturelle selon les apiculteurs






Source: