Rechercher dans ce blog

lundi 28 octobre 2019

Chine tout est sous contrôle


Imaginez des citoyens constamment épiés par des milliers de caméras de surveillance et notés sur chacun de leurs faits et gestes. S’ils sont filmés en train de jeter un papier par terre ou de traverser au feu rouge, c’est une incivilité qui leur coûtera des points en moins





Plus ou moins de droits dans la société selon vos "bons" et "mauvais" points

Si au contraire, ils signalent à la police la présence d’un délinquant, ils seront récompensés par des points supplémentaires. Plus ils auront de points, plus ils auront de droits dans la société. Les plus mal notés eux se verront sanctionnés : interdiction d’obtenir un crédit à la banque ou de prendre le train, par exemple.

Tout ceci n’est pas un scénario de science-fiction mais la réalité du système de notation testé aujourd’hui dans des dizaines de villes en Chine. Notre envoyée spéciale Elise Menand s’est plongée au cœur de ce pays qui a décidé de ficher et classer ses habitants.

Un reportage d'Elise Menand, Antoine Védeilhé, Charlie Wang et Benoît Sauvage diffusé dans "Envoyé spécial" le 10 octobre 2019.

Source trouver:

Source:

mardi 22 octobre 2019

Les pertes de récoltes dévastatrices de la Chine sont maintenant évidentes les Etats Unis ne sont pas mieux lotis


porc


La Chine a montré sans l'ombre d'un doute que sa population a du mal à se nourrir avec la quantité de nourriture disponible. Les importations de porc ont été multipliées par 7 au cours du dernier mois et l'inflation alimentaire générale est de 45 %, et maintenant la plus grande nouvelle de toutes est que les ventes aux enchères sur le marché chinois du maïs ne sont plus en vigueur. Les quatre dernières années ont été en moyenne de 100 millions de tonnes par an, cette année c'est 22 millions et c'est tout, ajoutez le blizzard historique qui a balayé les zones de culture américaines et canadiennes, ce qui signifie que deux des plus grands producteurs alimentaires de la planète sont en difficulté. 

La vidéo (en anglais




Source trouver:
Sott

Source: 
Adapt2030

jeudi 5 septembre 2019

Californie les abeilles qui passent entre ces deux antennes 5G meurent les unes après les autres (vidéo)


Avant de faire cette vidéo, je ne savais pas que les abeilles mouraient entre ces deux antennes. Je me rend à cet endroit chaque semaine. Et presque chaque semaine, je trouvais une multitude d'abeilles mortes sur le sol où je me garais. J'ai vu de plus en plus de scientifiques et de médecins nous raconter en vidéo à quel point la 5G est mauvaise pour nous et qu'elle n'a même pas été testée sur l'environnement ou les personnes. 

Et même les sociétés de téléphones portables indiquent dans leurs contrats qu'elles ne sont responsables d'aucun problème de santé lié à la 5G. C'est un peu effrayant! 


Et il y a quelques mois, j'ai réalisé que les abeilles mouraient entre les deux pôles. J'ai enquêté avant de supposer que c'était des pôles. J'ai cherché dans la propriété d'autres abeilles mortes. Mais en s'éloignant du rayon des antennes, il n'y avait plus d'abeilles. Je suis convaincu que les pesticides tuent les abeilles.

 Mais cela me montre que les tours le font également. Et je voulais faire prendre conscience aux gens que cela se produit. Je crois qu'ils ont testé la 5G dans de nombreux domaines. Comment sauraient-ils qu'ils fonctionnent? Je les ai vus mettre une nouvelle plaque sur ces tours il y a environ 6 mois. Cette vidéo est faites pour sensibiliser à ce problème. Je vous remercie





Suite:

Fawkes

Source:
Phillip sites

samedi 6 juillet 2019

Des pertes de récoltes catastrophiques signalées dans le monde entier

crop losses 2019
© Google Maps
Les pertes de récoltes dans le monde en 2019.
Je vous préviens d'emblée - l'information contenue dans cet article pourrait vous faire flipper. Si ce que certains experts nous disent est vrai, une crise alimentaire mondiale semble inévitable. Même pendant les bonnes années, nous avons beaucoup de mal à nourrir tout le monde sur la planète, et maintenant un changement climatique majeur semble se produire. Notre soleil est devenu extrêmement silencieux, et beaucoup d'experts estiment que c'est le signe qu'un minimum solaire est maintenant imminent.

Bien sûr, nous avons vu des minimums solaires se produire assez régulièrement dans le passé, et si c'est juste un minimum solaire normal, les conditions devraient commencer à revenir à la normale après quelques années. Malheureusement, il est de plus en plus évident que nous sommes entrés dans ce que l'on appelle un "grand minimum solaire". En fait, le professeur Valentina Zharkova dit que nous sommes confrontés à un "super grand minimum solaire", et si c'est vrai, nous allons être confrontés à un chaos climatique comme jamais auparavant. Au cours des "grands minimums solaires" précédents, le globe a été frappé par des famines dévastatrices et un grand nombre de personnes sont mortes. Un scénario semblable pourrait-il se produire dans un avenir proche ?

Ice Age Farmer a compilé une "Carte des pertes de récolte du Grand Minimum Solaire" que vous pouvez consulter ici même, et j'apprécie que nos amis du site PNA nous l'aient signalée. La carte de Ice Age Farmer montre qu'il y a littéralement des douzaines d'endroits à l'heure actuelle dans le monde entier qui signalent d'importantes pertes de récoltes, et c'est vraiment quelque chose de nouveau comparativement aux précédents épisodes de notre histoire. Certaines parties de notre planète sont aux prises avec une terrible sécheresse, mais au beau milieu des États-Unis, il ne cesse de pleuvoir. Dans certaines régions du monde, il fait trop froid, tandis que d'autres connaissent une chaleur record. Partout où nous regardons, nous voyons des extrêmes, et le comportement de notre soleil est la principale raison pour laquelle cela se produit.

farm flood US 2019
© New York Times
Une ferme du Nebraska sous l'eau en mars 2019.
En novembre dernier, je prévenais que nous pourrions être confrontés à l'un des hivers les plus froids des temps modernes, et c'est précisément ce qui s'est produit. A l'époque, les meilleurs scientifiques nous avertissaient qu'un minimum solaire était arrivé, et depuis ce temps, le comportement du soleil a continué à confirmer cette hypothèse.... 
La surface du soleil est normalement un paysage d'enfer en ébullition et surchauffé.

Mais les images de la NASA ont révélé que le visage de notre étoile semble sinistrement calme en ce moment, ce qui incite à affirmer qu'elle a atteint un stade de son cycle appelé le minimum solaire.

Pendant la période minimale, il y a beaucoup moins de taches solaires et son champ magnétique s'affaiblit, ce qui permet aux rayons cosmiques de l'extérieur de notre système solaire de se répandre sur la Terre. 
Ce minimum solaire est arrivé tôt, et c'est exactement ce à quoi nous nous attendrions si nous entrions dans un "grand minimum solaire". Le "grand minimum solaire" le plus connu de notre histoire est sans doute le minimum de Maunder qui a duré de 1645 à 1715.... 
La dernière fois qu'un minimum solaire profond a été atteint, c'était le minimum de Maunder, qui a connu sept décennies de temps glacial, commencé en 1645 et s'est poursuivi jusqu'en 1715, alors que les taches solaires étaient extrêmement rares.

Au cours de cette période, les températures ont chuté de 1,3 degré Celsius à l'échelle mondiale, ce qui a raccourci les saisons et entraîné des pénuries alimentaires. 
Les pénuries alimentaires pendant le minimum de Maunder ont été très graves et le nombre de victimes dans le monde a été énorme.

Serait-il possible que nous soyons confrontés à un scénario similaire cette fois-ci ?

En fait, l'économiste Martin Armstrong semble penser que cela pourrait être encore pire.... 
Le minimum de Maunder a engendré un froid si intense en Europe et des phénomènes météorologiques extrêmes dans le reste du monde que l'on a assisté à une série de sécheresses, d'inondations et de mauvaises récoltes. Historiquement, cela conduit à des migrations massives, des guerres et des révolutions. La synergie fatale entre les catastrophes humaines et naturelles a peut-être éradiqué un tiers de la population humaine lors du dernier événement et, cette fois, nous nous effondrons plus rapidement qu'auparavant. Ainsi, nous pourrions dépasser une réduction de la population d'un tiers et atteindre les niveaux du 14ème siècle de 50%, qui a également été combiné avec la peste noire. 
Il ne fait aucun doute que notre planète se comporte très bizarrement en ce moment, et des signalements de pertes de récolte arrivent régulièrement de partout dans le monde. 

Suite:
Sott
Source.
Theeconomiccollapseblog