Rechercher dans ce blog

lundi 8 janvier 2018

Smartphones : un documentaire inédit prouve que les ondes causent de graves problèmes de santé

Les ondes des smartphones peuvent engendrer de graves problèmes de santé allant du cancer à l’infertilité en passant par des mutations génétiques. Tous nos appareils sans fil sont d’ailleurs concernés. Enfants et adolescents sont particulièrement sensibles à ces ondes, dont ils sont entourés au quotidien. Les conséquences peuvent être dramatiques, prévient le documentaire  “Generation Zapped”.
smartphones radiations
Les ondes des smartphones et des appareils sans fil ruinent notre santé. C’est le propos du film documentaire « Generation Zapped », qu’on peut maladroitement traduire par « Génération passée au micro-ondes ». La bande-annonce est disponible en fin d’article (anglais). La productrice et réalisatrice Sabine El Gemayel a passé des années à enquêter et se documenter pour écrire ce documentaire, et ses conclusions sont alarmantes.
« Comme pour les cigarettes et les produits chimiques avant, nous nous rendons compte que la santé de certaines personnes souffre des ondes et radiations des appareils sans fil », explique la réalisatrice, qui fait intervenir scientifiques, chercheurs et physiciens. Des preuves de cause à effets entre ces appareils comme les smartphones et plusieurs maladies sont établies : cancer du sein et du cerveau, infertilité, mutations génétiques liées à l’autisme et de même de nouvelles maladies comme l’électro-hypersensibilité.

Les ondes des smartphones dangereuses pour notre santé

On apprend (ou on nous confirme ce qu’on soupçonnait) que les enfants et les adolescents sont particulièrement vulnérables aux ondes et radiations. Interphones, smartphones, tablettes, routeurs sans fils sont autant de dangers dont il faut tenter de se protéger en réduisant l’exposition aux ondes. De quoi regarder à deux fois l’indice DAS d’un smartphone avant un achat.
L’agence de santé publique de Californie (CDPH) avait déjà lancé l’alerte en cette fin de mois de décembre et publiait un guide des bonnes pratiques, exhortant les utilisateurs à ne surtout pas garder son smartphone dans la poche.
Le documentaire « Generation Zapped » a été diffusé en avant-première au Silicon Valley International Film Festival pour des employés de Google et Salesforce. Des projections sont prévues en janvier 2018 aux États-Unis et on espère qu’il sera bientôt plus accessible, via une plateforme de streaming par exemple. On ne sait pour l’instant pas si une version française sera disponible.


Source:

jeudi 19 octobre 2017

“D’ici 20 ans, des implants d’intelligence artificielle seront injectés aux humains”


Résultat de recherche d'images pour "puce rfid"

D’ici 20 ans, des nano-machines dotées d’intelligence artificielle seront intégrées aux humains pour leur permettre de réparer mais aussi de perfectionner leurs muscles, leurs cellules et leurs os, estime John McNamara, chercheur britannique du IBM Hursley Innovation Center.

Récemment, McNamara a présenté ses preuves au Comité sur l’Intelligence Artificielle de la Chambre des Lords, organisme qui étudie les conséquences économiques, éthiques et sociales de l’intelligence artificielle

Selon McNamara, dans une vingtaine d’années, la technologie pourrait avoir tellement progressé que les humains et les machines aient fusionné, ce qui permettrait de réaliser des progrès importants sur le plan de la conscience et de la cognition humaines.
« Nous pourrions aboutir à des nano-machines dotées d’intelligence artificielle. Celles-ci nous fourniront des avantages médicaux énormes tels que la capacité de réparer les dommages des cellules, des muscles et des os et seront peut-être même capables de les développer. »
Via la technologie développée actuellement, nous observons la création d’une technologie qui se mêle à la biologie et qui peut être en mesure d’améliorer directement la capacité cognitive humaine, d’offrir des capacités mentales potentiellement améliorées et d’utiliser de vastes puissances de calcul pour augmenter nos systèmes de pensée, a encore ajouté John McNamara.
« Lorsque nous utiliserons cette technologie injectée dans nous-mêmes et au sein de notre environnement, nous commencerons à pouvoir contrôler notre milieu rien qu’avec notre pensée et nos gestes. »

Développements


Des scientifiques de sociétés comme Microsoft développent déjà un ordinateur conçu à partir d’ADN. Cette machine serait capable de vivre au sein de nos cellules et de dénicher les failles de nos réseaux corporels telles que le cancer. Elle serait en outre capable de redémarrer le système et de supprimer les cellules malades.
Cependant, McNamara met en garde contre les perturbations importantes que pourrait engendrer l’avènement de l’IA, principalement dans les secteurs du commerce du détail et des services. Nous pourrions aboutir à une période de chômage généralisé, présage-t-il.
« De nos jours, être pauvre revient à ne pas pouvoir se payer le dernier smartphone. Demain, la pauvreté pourrait reposer sur la différence existant entre un groupe de personnes au potentiel extraordinaire sur le plan physique, cognitif, sanitaire et de la durée de vie et un autre groupe de personnes qui en est dépourvu. »
« Le danger immédiat est qu’en déléguant les décisions et le contrôle aux machines, les humains commencent à considérer ces décisions comme correctes ou meilleures que leurs choix et cessent d’y faire attention », a déclaré Noel Sharkey, professeur d’intelligence artificielle et de robotique à l’Université de Sheffield.
Enfin, Miles Brundage et Allan Dafoe, scientifiques du Future of Humanity Institute de l’Université d’Oxford, ont averti que l’intelligence artificielle était susceptible de surpasser les performances humaines dans la plupart des domaines cognitifs. « Cela comporte des risques de sécurité importants », concluent-ils.



Source:

express

TellMeMore Tv

Maitre Confucius